Visitez le réseau des sites de Pratico-Pratiques
Accueil | Trucs | Astuces | Comment choisir le bon blanc
Comment choisir le bon blanc
/ 5

Comment choisir le bon blanc

Recherche : Yasmina Lahlou; Texte : Stéphanie Boisvert
Aménagement et réalisation : Érige Construction, erigeconstruction.com.

Que ce soit pour illuminer une pièce sombre, pour créer un effet de grandeur dans un petit espace ou simplement pour obtenir une ambiance apaisante, le blanc est tout indiqué. Canevas de base parfait pour créer des décors de tous genres, il s’intègre à n’importe quel style, dans n’importe quelle pièce de la maison. Mais comment choisir le bon blanc en fonction de la luminosité, de la vocation de l’espace et des autres couleurs présentes dans le décor ? Vous trouverez ici les réponses à toutes vos questions afin de faire le meilleur choix !

Tenez compte de la lumière

La toute première chose à faire pour bien choisir son blanc est d’observer la pièce à peindre et d’en évaluer la luminosité à différentes heures du jour. L’éclairage naturel d’un espace change énormément au cours d’une journée en raison du soleil et de la lumière extérieure qui pénètre par les fenêtres. Ainsi, déterminez si votre pièce est suffisamment ou peu éclairée à divers moments de la journée. Est-elle baignée de lumière en matinée ou est-ce en fin d’après-midi que le soleil y entre le plus ? Notez les heures d’ensoleillement : cela vous aidera à déterminer si vous devez opter pour un blanc chaud ou un blanc froid.

Blanc chaud ou blanc froid ?


Photo: Shutterstock

Une fois la luminosité mesurée, vous pourrez évaluer la chaleur de votre teinte. Dans les espaces naturellement moins éclairés, on optera pour un blanc chaud teinté de brun, de jaune ou de rose afin d’apporter plus de lumière et de douceur. Ce type de blanc est également à privilégier si vos planchers sont pâles. Les blancs chauds teintés de rouge, de jaune ou d’ocre sont idéaux pour créer une ambiance confortable et apaisante au salon ou dans la chambre à coucher, par exemple. Pour les pièces abondamment baignées de lumière, on choisira au contraire un blanc froid teinté de bleu, de gris ou de vert. Ces nuances contribuent à donner un effet de grandeur aux espaces et s’agencent à merveille aux planchers de bois foncé ou à la céramique noire ou gris sombre.

Les contraires s’attirent

Lorsqu’il est question d’agencement des couleurs, gardez en tête que les contraires s’attirent. Qu’il soit question d’un mur d’accent ou de la sélection de vos accessoires décoratifs, une couleur sera davantage mise à l’honneur si elle est agencée à un blanc d’une teinte située à l’opposé sur le cercle chromatique. Ainsi, un mur blanc chaud se démarquera plus à côté d’un mur bleu. À l’inverse, un mur peint d’un blanc teinté de vert se remarquera davantage s’il est agencé à des accessoires dans les tons de rouge.

Faites des tests


Photo: Shutterstock

Après avoir sélectionné les deux ou trois teintes de blanc que vous préférez, n’hésitez pas à faire des tests pour vérifier laquelle convient le mieux à votre espace. En magasin, demandez des échantillons de couleur que vous apposerez à différents endroits de votre pièce : sur un mur déjà peint d’une autre couleur, sur un meuble ou simplement sur la surface à peindre. Observez la partie peinte sous différents éclairages plusieurs fois au cours de la journée. Vous verrez que l’agencement des nuances et les reflets changent énormément selon la luminosité. N’oubliez surtout pas de faire le test en soirée avec votre éclairage intérieur, qui se réflètera alors diff éremment sur la peinture blanche. Tout est une question de perception !

Le fini, ça change tout !

Quand il est question de peinture blanche, le choix du fini est aussi important que celui de la teinte. Par fini, on entend le degré de brillance de la peinture, son lustre. Chaque fini possède ses propres caractéristiques, et tous les finis ne conviennent pas à toutes les pièces. On doit donc faire un choix en fonction du type de surface à peindre et de la vocation de la pièce. Le fini mat absorbe la lumière et camoufle les petits défauts. Il est donc parfait pour les plafonds, qui sont souvent irréguliers. Puisqu’il est assez salissant, ce type de fini est toutefois à éviter dans les zones passantes comme le hall d’entrée, les couloirs et les escaliers. Facile d’entretien, la peinture au fini satiné convient à merveille pour faire ressortir les moulures, les boiseries et les portes, car la lumière s’y reflète subtilement. Enfin, le fini velouté, qui réfléchit environ 10 % de la lumière, est surtout recommandé pour les chambres, les salles à manger et les salles familiales.

Les erreurs à éviter

  1. Choisir sa teinte en magasin. L’éclairage aux néons rend la lumière très artificielle, modifiant la perception des nuances de blanc. Mieux vaut apporter vos échantillons à la maison pour faire les tests mentionnés précédemment.
  2. Ne pas nettoyer sa surface. Prenez le temps de bien nettoyer vos murs, mais également vos moulures, vos meubles et vos planchers afin d’éliminer un maximum de poussière, laquelle risque de coller à la peinture fraîche.
  3. Ne pas suivre les instructions. S’il est indiqué sur le pot de peinture qu’il faut laisser sécher entre 4 et 6 heures, respectez ce temps. Vous vous éviterez bien des ennuis !

La sous-couche


Photo: Shutterstock

Aussi nommée « apprêt » ou « primaire », la sous-couche est une peinture généralement plus liquide que l’on applique avant la peinture de finition afin de préparer la surface et de maximiser l’adhérence. Enrichie de composantes qui uniformisent les surfaces afin qu’elles n’absorbent pas la peinture, elle permet d’obtenir une finition plus esthétique et réduit le nombre de couches de peinture à appliquer. On trouve sur le marché beaucoup de peintures avec apprêt intégré, ce qui peut être une bonne façon d’économiser dans le cadre d’un petit projet. Toutefois, pour un résultat de qualité optimale, il est préférable d’appliquer une sous-couche spécialement conçue à cet effet, surtout si vous repeignez un mur déjà coloré ou une surface poreuse comme le plâtre ou le bois.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *