Visitez le réseau des sites de Pratico-Pratiques
Accueil | Trucs | Astuces | Dix erreurs fréquentes à éviter en déco
Dix erreurs fréquentes à éviter en déco
/ 5

Dix erreurs fréquentes à éviter en déco

Conception: Décoration Caroline Pilon, carolinepilon.com, en collaboration avec Florence M design +, florencemdesign.com. Fabrication du coin-bar: Ébénisterie C.L.O.D., ebenisterieclod.com. Luminaire: West Elm. Table et chaises: Maison Corbeil. Plateau: HomeSense. Verres: Stokes.
Recherche, stylisme et photo: Stéphanie Guéritaud.

Quiconque investit du temps et de l’argent dans l’aménagement de son décor souhaite obtenir un résultat inspirant. Voici dix erreurs fréquentes à éviter en déco ainsi que des solutions pour leur faire un pied de nez.

 

1- Poser des rideaux trop courts ou trop longs

Dix erreurs fréquentes à éviter en déco
Conception et aménagement: Sophie Roy, Rübik Design, rubikcreates.com. Photos: Guylaine Proulx, Studio Point DeVue, studiopointdevue.com.

S’il y a une erreur en déco qui attire trop souvent l’œil, c’est bien la mauvaise pose des habillages de fenêtres ! On ne les veut ni trop court ni en amas: ils devraient à peine frôler le sol. On conseille donc de prendre les mesures avant l’achat, quitte à sortir la machine à coudre pour effectuer les ajustements nécessaires si les dimensions du rideau convoité sont trop grandes.

Retenez également ceci: poser la tringle près du plafond donnera un effet de hauteur, tandis qu’installer la quincaillerie à une dizaine de pouces de chaque côté de la fenêtre permettra de dégager celle-ci et de favoriser l’entrée de lumière lorsque les rideaux seront tirés.

 

2- Intégrer un éclairage inadéquat

Dix erreurs fréquentes à éviter en déco
Aménagement: Frédric Clairoux, FX Studio Design, fxstudiodesign.com. Mobilier et accessoires: par l’entremise des designers. Recherche et stylisme: Stéphanie Guéritaud. Photos: Rémy Germain. Cette pièce fait partie de Condo Prêt à vivre par Clairoux, condopretavivre.com.

Des zones trop faiblement éclairées ou l’utilisation d’une lumière trop crue peuvent vraiment tuer l’ambiance! Sans compter qu’un mauvais éclairage peut altérer les couleurs du décor ou nuire aux activités quotidiennes. La solution? Miser sur différentes sources d’éclairage (lampe sur pied, lampe de table, éclairage encastré, etc.) afin de moduler la lumière selon l’atmosphère recherchée et d’éclairer chaque recoin de l’espace.

Si vous introduisez des éclairages encastrés, prévoyez une distance suffisante entre chacun d’eux afin d’éviter que l’éclairage soit trop intense. Autre conseil: avant d’acheter des ampoules, informez-vous auprès de conseillers afin de connaître les fonctions recommandées selon le type (chaude ou froide).

 

3- Installer des cadres trop hauts

Dix erreurs fréquentes à éviter en déco
Photo et mobilier: Structube.

Un cadre posé trop haut, ça dérange l’œil! La règle est simple: le centre d’un cadre devrait idéalement arriver à la hauteur des yeux. Vous installez une galerie de cadres? Dans ce cas, le cadre central (ou principal, selon le type de composition) devrait être posé à cette hauteur, tandis que les autres devraient être disposés tout autour. En plus de favoriser l’harmonie visuelle, vos cadres seront beaucoup plus faciles à nettoyer.

 

4- Choisir des luminaires de mauvaise taille

Dix erreurs fréquentes à éviter en déco
Conception et réalisation: Sonia Veilleux, designer, Groupe Dallaire – Cuisine et mobilier, groupedallaire.ca. Comptoir en quartz: par l’entremise de Groupe Dallaire – Cuisine et mobilier. Plancher en merisier: L’Économie en Plancher Bois Franc, economieplancherboisfranc.ca. Robinetterie et évier: Wayfair, wayfair.ca. Luminaires dorés et bancs de comptoir: MUST, mustmaison.com. Céramique (dosseret): La Tuilerie, latuilerie.com. Table: Maison Corbeil, maisoncorbeil.com. Vase: Bouclair, bouclair.com. Bol à fruits, planche à découper et fleurs artificielles: HomeSense, homesense.ca. Recherche et stylisme: Maxime Gagné. Photos: Rémy Germain.

Trop petit pour l’espace, le luminaire se perdra dans le décor. Trop gros, il risque de créer un déséquilibre visuel. Même chose pour la hauteur: trop bas, il risque d’obstruer la vue, tandis que trop haut, il rompra l’équilibre des proportions. Notez que sa taille doit être proportionnelle à la grandeur de la pièce.

S’il surplombe une table ou un îlot, le bas du luminaire doit se trouver à au moins 30 po du dessus de la surface. Si le plafond excède 8 pi de hauteur, vous pouvez augmenter la distance entre la surface du meuble et le bas du luminaire de 3 po pour chaque pied additionnel de plafond. Assurez-vous également que le ou les luminaires qui chapeautent une table sont assez étroits pour éviter que les invités se cognent la tête en se levant.

 

5- Réaliser des agencements homogènes

Dix erreurs fréquentes à éviter en déco
Aménagement: Marie-Josée Leblanc, Leblanc Home Staging, leblanchomestaging.com. Réalisation: André Lavoie, ALG groupe conseil, 514 241-4544. Recherche et stylisme: Stéphanie Guéritaud. Photos: Rémy Germain. Cette propriété a été mise en vente par André Lavoie, courtier immobilier résidentiel, 514 241-4544, RE/MAX Québec, remax-quebec.com.

À trop vouloir assortir les différents éléments d’un décor (couleurs, motifs, mobilier, tapisserie, etc.), on risque de tomber dans le mauvais goût ou à l’inverse, d’obtenir un résultat fade et peu attrayant. La solution: avec parcimonie, on ose les combinaisons variées qui personnalisent les espaces de vie!

 

6- Adopter les dernières tendances

Conception, aménagement, réalisation et photos: Olive & Neon, oliveandneon.com. Canapé sectionnel et fauteuil: Maison Corbeil. Tapis: West Elm. Table d’appoint: Wayfair. Accessoires: HomeSense, H&M Home et Zara Home.

Sauter sur les dernières tendances pour habiller son intérieur n’est pas toujours la meilleure stratégie: en cherchant à les adopter à tout prix, on risque de s’éloigner de son style ou de favoriser les achats moins réfléchis (d’autant plus que les modes finissent tôt ou tard par passer).

L’idéal, c’est de s’en inspirer, de choisir ce que l’on aime réellement, et d’adapter les tendances à son style. Dans le même esprit, les décors qui sortent tout droit d’un catalogue sont souvent moins intéressants que ceux qui combinent des éléments au goût du jour avec d’autres éléments plus vieux ou plus personnels.

 

7- Acheter des meubles trop gros

Conception et aménagement: Andréanne Allard, designer, andreanneallard.com. Ébénisterie (tables de nuit): Atelier DLJ, 819 692-6624. Papier peint en fibres naturelles et habillage de lit: Quartier D. Lit: Structube. Habillage de fenêtres: Altex (toiles à rouleau Altex® avec motorisation intelligente MOTION), altexdesign.com. Applique murale: Royaume Luminaire. Cadres, coussin gris et vase: HomeSense. Stylisme: Kim Tardif. Photos et vidéo: Tony Davidson.

Vous avez un coup de cœur pour une structure de lit de grand format? Si votre espace est restreint, un tel meuble risque de sembler disproportionné. Pour obtenir un effet harmonieux, évitez de choisir des meubles trop volumineux par rapport à la taille de la pièce. Il faut toujours mesurer les dimensions d’une pièce, en prévoyant des aires de circulation suffisantes et en favorisant un espace qui respire. Pour éviter les mauvaises surprises, ne vous fiez pas qu’à votre œil: sortez le galon à mesurer!

 

8- Mal définir ses espaces

Conception et aménagement: Jacinthe Lemay, designer, Atelier Avant-Garde, aag.qc.ca. Céramique chevrons (foyer) et carreaux de porcelaine (sol): Céragrès. Panneaux effet béton (foyer): Ciot. Mobilier: La Galerie du Meuble et Roche Bobois. Photos du décor: Cynthia Ross.

Les aires ouvertes vastes ont la cote! Un mauvais aménagement peut cependant nuire à l’harmonie et créer un cafouillage visuel, surtout lorsqu’une seule pièce remplit plusieurs fonctions. La règle numéro un: les zones doivent être bien délimitées. Il faudra également assurer la cohésion entre chacune des aires d’activité afin qu’elles se côtoient de façon organique.

Les tapis, les luminaires, les œuvres d’art, les effets de peinture (le color block, par exemple), les jeux de textures, le foyer et la disposition du mobilier sont quelques exemples d’éléments susceptibles de marquer une division visuelle sans cloisonner l’espace.

 

9- Surcharger une pièce

Conception et aménagement: Renard Flare, renardflare.com. Recherche et stylisme: Valérie Gilbert. Photo: Rémy Germain.

Les décors encombrés d’objets divers (incluant les meubles!) peuvent vite composer un bric-à-brac étouffant, surtout s’ils produisent un effet de masse. Vaut mieux miser sur un rangement efficient afin d’aérer la pièce et de trouver le bon équilibre entre le mobilier et la déco. Évitez cependant les espaces trop vides qui manquent de charme. Le secret est dans le dosage!

 

10- Faire primer le design

Conception et aménagement : Zü Design & Architecture, zu-da.com. Photos : Guillaume Gorini, goriniphotography.com.

Gros coup de cœur pour un meuble au design accrocheur? Une erreur regrettable consiste à acheter un meuble pour son allure sans prendre le temps de tester son confort ou sa fonctionnalité au préalable. Par exemple, un canapé dur comme de la roche, aussi esthétique soit-il, ne vous inspirera pas de doux moments de détente au salon! Au contraire, vous finirez vite par vous lasser. Pour un décor qui donne envie d’y passer du temps dans une perspective durable, le confort devrait toujours figurer parmi les critères de plus grande importance.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte