Visitez le réseau des sites de Pratico-Pratiques
Accueil | Trucs | Astuces | 16 options pour revamper vos armoires
16 options pour revamper vos armoires
/ 5

16 options pour revamper vos armoires

Texte : Fernanda Machado Gonçalves et Raphaële St-Laurent Pelletier

Les armoires occupent une bonne partie de l’espace dans la cuisine. Puisqu’elles donnent le ton au premier coup d’œil, autant soigner leur apparence pour peaufiner l’ambiance! Voici 16 idées de transformation d’armoires de cuisine à petit budget.

1. Faire du refacing

Conception et aménagement : Émilie Provost, designer, Studio Bohema, bohema.ca.

La technique du refacing (resurfaçage) permet d’offrir une cure de jeunesse aux armoires, sans toucher aux caissons d’origine. Lorsque ceux-ci sont encore en bon état, on se contente de remplacer le devant des tiroirs et des portes. Par exemple, on peut troquer les portes démodées pour un modèle en polymère plaqué blanc de style shaker. Et voilà que l’on obtient une cuisine toute neuve à moindre coût ! Du bois massif à l’acrylique ultrabrillant, en passant par le thermoplastique, les options sont multiples pour exploiter le potentiel de vos caissons existants et rajeunir l’ambiance de votre cuisine.

2. Couvrir avec du contreplaqué

Conception et aménagement : Flora Balandier, designer, florabalandier. com. Réalisation des travaux : OM Rénovation, 514 883-1186.

Pas besoin de tout changer pour réactualiser sa cuisine ! En relookant simplement certains caissons plus usés et en laissant les autres armoires en l’état, on peut obtenir un décor renouvelé à petit prix. Dans cette cuisine, la designer a décidé d’apporter plus de personnalité au décor en remplaçant les panneaux du haut par du contreplaqué fait sur mesure par un ébéniste ainsi qu’en ajoutant de nouvelles poignées en bois, elles aussi faites sur mesure. On trouve sur le marché du contreplaqué traditionnel (épinette, pin, sapin de Douglas, peuplier, chêne, etc.), généralement offert en feuilles standard de 4 pi x 8 pi. Entièrement composé de couches successives de bois dur, le contreplaqué de merisier russe (aussi appelé « contreplaqué multiplis »), lui, bénéficie d’une résistance supérieure à celle des contreplaqués faits de feuilles de bois mou. Il s’avère donc parfait pour les rangements à usage intensif, comme ceux de la cuisine.

3. Opter pour le préfabriqué

Conception et aménagement : Caroline Beauvais, designer, carolinebeauvais.com.

Les armoires préfabriquées peuvent coûter jusqu’à 50 % moins cher que celles faites sur mesure à partir du même matériau. Et si vous êtes bon bricoleur, vous pouvez épargner un peu plus en les installant vous-même. Dans cette petite cuisine, on a opté pour des armoires achetées dans un magasin à grande surface.

4. Ajouter des moulures

transformation armoire de cuisine avec moulures

Conception, aménagement et armoires : Atelier C3 Design, atelierc3design.com.

Pour conférer un tout nouveau relief à sa cuisine, il suffit d’agrémenter les panneaux d’armoires grâce à l’ajout de simples moulures ! Par exemple, encadrer les portes et les tiroirs de lattes droites façon shaker produit une métamorphose épatante qui ne requiert qu’un minimum de talent. En outre, on peut rehausser le haut ou le bas des armoires de corniches (moulures de type ogée) pour leur donner plus de cachet et de texture à peu de frais. Autre option si l’on veut apporter un air plus campagnard : ajouter du lambris. Un petit coup de pinceau, et le tour est joué ! Il existe plusieurs types de moulures faites dans des matériaux variés (bois, MDF, etc.) qui s’adapteront à votre budget.

5. Aérer avec du verre

transformation armoire de cuisine avec panneaux de verre

Conception : par la propriétaire. Réalisation : Elder’s Home Renovations,facebook.com/ehrenos.

Les décors aérés ont la cote ! C’est donc l’occasion rêvée pour alléger l’atmosphère de la cuisine en intégrant du verre à vos armoires, lequel aura également pour effet d’insuffler une bonne dose de luminosité à la pièce. Des insertions de verre clair vous garantiront un accès visuel au contenu des armoires, tandis que des portes en vitre givrée ou texturée dissimuleront les indésirables, tout en ajoutant un soupçon d’élégance. Incorporer du verre fumé permettra plutôt d’apporter une note glamour. Il est aussi possible de rehausser le verre de moulures (en croisillons, en quadrillage, etc.).

6. Rafraîchir avec la peinture

transformation armoire de cuisine en bois avec peinture

Conception et aménagement : Isabelle Dussault, ART Design & STYLE, artdesignetstyle.ca.

La plupart des fabricants d’armoires préfèrent souvent recommencer les cuisines au complet. Mais dans un souci d’écologie et d’économie, il est ingénieux de pouvoir récupérer certains éléments et de les mettre au goût du jour par de simples transformations. Solution parmi les plus faciles à mettre en pratique, la peinture fait souffler vite fait bien fait un vent de fraîcheur dans une pièce sans gonfler les dépenses. C’est le cas ici, où l’on a choisi de parier sur un look en deux tons en peignant les armoires du haut en blanc, teinte qui accroît la luminosité, et celles du bas en gris, couleur qui ancre le décor dans le présent et crée un lien avec le nouveau dosseret. Quelle peinture utiliser ? Une peinture alkyde à base d’eau ou encore une peinture à la craie qui adhère à toutes les surfaces (même lustrées, comme la mélamine). Il suffit de sabler légèrement les panneaux au préalable.

7. Revêtir les surfaces de vinyle

transformation armoire de cuisine pellicule vinyle

Aménagement : Karine Matte, Matte & Glossy, matteetglossy.com.

« Wrapper » ses armoires de mélamine à l’aspect défraîchi ou démodé, c’est vraiment magique. Ici, le propriétaire a utilisé des pellicules de vinyle autocollantes de type Wrap Ma Cuisine déclinées en deux couleurs : blanc éclatant en haut et grain de bois grisonnant en bas. Offert en plusieurs couleurs, textures et finis esthétiquement réussis (bois de grange, blanc ou noir satiné, rouge lustré, mini-carreaux 3D, aluminium brossé, etc.), ce revêtement facile d’entretien s’avère un choix économique pour opérer un resurfaçage d’armoires sans casse-tête. Même si la pose peut être effectuée par tout bricoleur habile, le proprio a préféré faire réaliser le travail par des installateurs. Au total, il lui en a coûté environ 2 600 $.

8. Actualiser les poignées

Conception, aménagement et stylisme : Karine Matte, Matte & Glossy, matteetglossy.com.

Que l’on décide de repeindre les armoires en place ou bien de les envelopper de vinyle adhésif, comme ici, il est judicieux de peaufiner la finition de l’ensemble en remplaçant les poignées par des modèles plus actuels et en accord avec le style du nouveau décor. Des poignées au fini foncé, comme dans cette cuisine, apporteront un contraste avec un revêtement d’armoires de couleur claire. Dans le cas de modules de couleur sombre, on pourrait aussi jouer sur le contraste en allant vers une quincaillerie aux tons froids (chrome, nickel brossé) ou plus chauds (laiton, doré, bronze, cuivre). La forme des poignées dicte aussi le style : barres minimalistes, coupelles néo-classiques, poignées boutons, etc.

9. Retirer des portes

Conception et aménagement : Mélanie Cherrier, designer, Blanc Marine Living, blancmarineliving.com.

Les étagères ouvertes constituent la tendance de l’heure côté cuisine. Vos armoires vous déplaisent ? Pourquoi ne pas en profiter pour retirer quelques portes afin de créer des caissons où vous pourriez garder à portée de main la vaisselle de tous les jours, présenter des objets décoratifs ou encore créer une niche pour les petits électros ou le coin-déjeuner ? En plus d’atténuer l’effet massif d’une unité d’armoires, ces caissons ouverts donneront du rythme à l’espace. Pour injecter de la vie, vous pourriez même vous amuser à recouvrir le fond d’un ou de plusieurs caissons d’une couleur vibrante (turquoise, jaune vif, orange brûlé), d’un papier peint ou d’un tissu à motifs.

10. Réaliser un faux-fini de bois

La preuve est faite: la mélamine n’est pas à l’épreuve d’un faux-fini bien exécuté! La technique consiste à superposer deux ou plusieurs couches de peinture de différentes couleurs. Pour vous faciliter la tâche et reproduire le veinage à la perfection, il existe différents outils (peigne à faux-fini, berceau à veinage, etc.). Vous avez ainsi la possibilité de créer des effets de texture variés.

11. Fermer le haut des armoires

Cette métamorphose donne sans contredit une impression de hauteur à la cuisine! On peut fermer l’espace entre les armoires et le plafond à l’aide de panneaux de MDF peints de la même couleur que les armoires: une solution peu coûteuse et facile à réaliser.

12-Peindre avec un fini lustré

Le choix d’un fini coquille d’oeuf, généralement réservé aux moulures, permet de donner de la brillance aux armoires. Cette option s’apparente au fini thermoplastique lustré, mais s’avère beaucoup plus abordable. Ici, on a misé sur une couleur vive pour un effet spectaculaire qui s’inscrit dans l’ère contemporaine. Relisez nos meilleurs trucs pour savoir comment peindre la mélamine

13. Ajouter du lambris

Pour s’offrir une cuisine champêtre, les propriétaires ont choisi de peindre du lambris et de le poser sur les portes d’armoires. Des moulures ont été ajoutées pour assurer la finition des panneaux. Il est aussi possible de créer un effet de lambris sur une porte de mélamine ou de bois à peu de frais en réalisant une encoche sur les portes à l’aide d’un banc de scie.

pratico-pratiques.com/etapeslambris

14. Réaliser une patine

Le secret pour donner du cachet à ces armoires: réaliser une patine, c’est-à-dire un faux-fini à l’effet usé en référence au temps passé. Cette option convient à différents styles de portes, avec ou sans moulures, et permet d’opter pour la teinte de son choix.

15. Poser du placage de bois

Pour camoufler la vieille mélamine à petit prix, on peut poser un placage de stratifié imitation bois. Ce dernier peut être teint ou verni. On en retrouve sous forme de rouleau dans les quincailleries à grande surface, dans les essences les plus connues (merisier, érable, chêne, etc.). Cependant, certaines compagnies spécialisées en produits forestiers offrent un plus grand choix d’essences. Pour dissimuler les côtés des portes d’armoires, procurez-vous des bandes de chant.

16. Installer des ogées

Ornementer le haut des armoires à l’aide de corniches (ogées): voilà une belle façon de donner de l’élégance à la pièce! Différents formats et modèles pouvant être installés dans le haut des caissons sont offerts. Pour les mettre en valeur, on les peint d’une couleur qui contraste avec celle des armoires.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte